Égratures

31 janvier 2011

Proposition de Benas

Publié par poulopot dans Textes d'hivers

proposition: Evoquer un parcours (promenade, trajet pour aller faire ses courses, parcours de chez soi à son travail…) en choisissant de mettre l’accent sur un seul des 5 sens perçu lors de ce trajet.

 

Clés dans porte métallique – clés dans portail

Semelles de crêpe sur béton défoncé

Circulation – bus – agité sur pétrolette – klaxon énervé – eh tu fais quoi là ?- crissement de pneu – silence – oiseau égaré – talons sur béton qui s’approchent – On est quoi déjà ? Jeudi non ? – ouai – silence – poussette sur pavés – pattes de teckel qui trottinent

Je renifle

Coup de freins – klaxon – Ryan, tu donnes la main ! – rire – frottement de semelles de crêpe sur escalier – Samedi je retourne au Karaoké, je suis trop tox !

Ticket mangé par tourniquet – portes qui se rabattent – Mais non, elle n’y est pas allée ! –  Alors, elle veut bien ta rem ou pas ?

Sirène – portes qui claquent – roulis

Papier de mars qui crisse – soupir – ongles qui grattent un poignet – voix tamoul ?  Indi ?

Je renifle

Excusez-moi, vous parlez quelle langue ? – Bengali – merci – silence – voix  bengali – grignotage de mars – journal froissé

Sirène – portes qui claquent – roulis 

Do you speak english ? Euh… yes a little – did you go to India ?- yes – where ? – in Kerala in the south – how many time ? – five weeks – did you like it ? – yes ! Do you live in France ? – yes, since five years – So , do you speak french ? – rire – just a little – silence – voix bengali

Sirène – portes qui claquent – roulis 

Bye – bye – enveloppe qui se déchire – non la maîtresse, elle a dit qu’on pouvait ! – on verra ça à la maison – gloussement – la traviata – ouai – ouai – ouai – suis dans le métro – ouai – ben, t’as qu’à lui d’mander ! – ouai

Sirène – portes qui claquent

Semelles de crêpe sur quai – escalator qui frotte -  portes battantes qui cognent – Tu fais quoi ce week-end ?

Je renifle

Scooter qui double une voiture qui double un bus – klaxon – cloche pied – pleurs – maman, je peux avoir un pain au chocolat ? – Non on n’a pas le temps là ! – Pardon – pardon

Tiens, bonjour Mademoiselle ! – Madame ! – ah ouai ! Alors même divorcée, on reste madame ? – ben ouai c’est à vie – bonne journée ? – Oui et toi ? – Miaulement d’ascenseur fragile – kling – maman !

 

jeromemesnager.jpg

 

Jérome Mesnager, mur de Paris

 

N’hésitez pas à me laisser des commentaires ci-dessous ainsi que de nouvelles propositions, ce blog existe surtout grâce à vous… Merci!

 

10 Réponses à “Proposition de Benas”

  1. BENAS dit :

    ouais ça sonne bien, semelle en crèpe !! ça sent le métro, alors c’est la mémoire ou les notes en direct ?

  2. Marie dit :

    tout ce bruit … ça m’a fatiguée !
    proposition :
    - racconter de façon drôle des vacances cauchemardesques dans un cadre idyllique où tout était prévu pour que tout soit parfait

  3. BENAS dit :

    Nouvelle proposition : reprendre un texte ou écrire de toute pièce un texte, naïvement misogyne et le transformer
    Comme là :
    « Une fille avec des gros seins ne serait pas à son aise dans le cockpit. La concentration des mécaniciens en prendrait un coup. Vous imaginez l’effet sur le gars qui devra l’attacher? »
    « Un garçon avec un gros sexe ne serait pas à son aise dans le cockpit. La concentration des mécaniciennes en prendrait un coup. Vous imaginez l’effet sur la meuf qui devra l’attacher ? »

  4. poulopot dit :

    @ Cat: C’est de mémoire, mais sur un trajet précis que je fais souvent. Jeudi dernier, je me suis concentrée pendant tout le trajet sur ce que j’entendais, ce sont les traces que cela m’a laissées et j’ai vraiment demandé à un monsieur quelle langue il parlait pour les besoins du texte!

  5. Manic dit :

    Super, cette agitation, plutôt joyeuse d’ailleurs. A quand, chemin yeux bandés, juste en reniflant ?

  6. Marie dit :

    tiens j’ai encore une proposition :
    écrire une lettre préalable au liscenciement à l’homme politique n°1 en France si tu vois de qui je veux parler ….

  7. Le poinçonneur des Lilas dit :

    Sur une musique de John Barry, je vois bien un James Bond complétement raté.. Un looser.
    My name is Jean, Jean Bon.

  8. Jnet dit :

    Super évocateur.
    Et je plussoie la proposition de Marie ci-dessus !

  9. florence dit :

    Alors la voilà ma consigne :

    Pourquoi y a-t-il quelque chose et pas plutôt rien ?

    Pas d’écriture philosophique. Pas de référence à Leibniz. Juste ce qui vient en écriture quand tu lis ça.

    Bonne écriture ma cocotte !

  10. maelle dit :

    Ah, j’ai fait un bout de ce trajet-là avec toi !

Laisser un commentaire

juno39 |
Du polar à lier |
Broderies |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instantanés littéraux d'Afr...
| Réflexions pédagogiques par...
| Abandons